2018 - Danemark - Mosso & environs

by
Découverte du Danemark par la Suède. Un aperçus de la Scandinavie des Vikings en 30 jours
 
Parcourt du 14 Septembre 2018

Résumé du jour

Et nous voilà le 14 septembre 2018, toujours au Danemark est dans la région de grand lacs. Comme pour la forêt de grands espoirs de voir la vie au bord de ces rivages m'émut à l'avance, En fait c'est un peu comme chez nous, il faut rentrer dans les propriétés pour avoir accès au lac ou parcourir des km dans l'un des nombreux chemins qui longue les rives. Oui beau de haut, et d'en bas là ou l'ont peu y accéder. Retour vers une civilisation en pleine activité avec quelques sirènes de police et ces camions. Chercher un  endroit sympa quand un 15 tonnes de colle aux fesses et son tempo-matte sur 80 km/h on évite le "cool je m’arrête" et les routes sont moins accueillantes. Dès que l'on s'arrête pour prendre une photo on a vite une voiture qui débarque. Un coup perdu dans la campagne au bord du lac, je fais un stop dans un parking, ben il y avait quelqu'un. Donc j'ai fait mon autiste en attendant que la personne reparte. Et au moment de partir, je sors et la charmante demoiselle sort aussi. Hummm. Elle me demande de la prendre en photo pour son projet "Positive Thinking", elle et le lac. Si les restaurant était tout aussi heureux de vivre je mangerais plus le soir. Mais là c'est dur. À l'hôtel j'ai mangé un truc trop salé et j'ai voulus changer. Ben j'ai jeûné. Le restaurant le plus proche est à 4 km, lui fermer un vendredi, le prochain 5 km, une pizzeria mais je n'ai rien vue de telle et un burger fermé. Ils aiment bien les burgers les Danois. j'ai pu visiter l'intérieur d'un moulin à vent et une ancienne fabrique de farine avec un moulin à eau. Il y a des rouages et meules partout. Journée pas très viking et je rêve de manger un des faisans que j'ai vus hier avec du riz. Ils ne sont pas très riz les Danois mais plutôt pomme de terre, ça me rappelle aussi un truc ça. Un risotto avec un faisan Lol. J'ai réussi à me retrouver 2 fois dans le même chemin, photo de la piste, qui est une belle route pas goudronner. Je voulais aller au bord d'un lac. Mon itinéraire était sympa, le panneau "pas de voiture aussi". Mon GPS m'a fait un autre itinéraire. J'ai fait deux fois le tour du coin mais pas par le même chemin, sauf la piste. Là c'était un mode de perdition pure. je n'ai jamais pu y allez. En plus mon parcourt n'était pas très long en temps, donc faire des demi-tours prenaient pas trop longtemps. Se perdre non plus. C'est le retour des maisons en toit de chaume. Pas que je les avais perdus mais il y en a dans tous les villages. De belle église sont aussi à noter, surtout celle ou le clocher fait bande à part. Voilà pour le tour de ces lacs. Demain d'autres lac et retour aux Vikings les jours suivants. 

Visites du jour

Tour des lacs de Salten Langso, Ry Molle So, Mosso et Skanderborg Sø

Klostermolle

Klostermølle était à l'origine un moulin à eau, desservant l'abbaye de Voer maintenant démolie autrefois située à proximité. Le moulin est situé à l'extrémité ouest du lac Mossø. En 1872, l'ancien moulin des moines, exploité comme moulin à grains depuis l'époque de la Réforme protestante, fut transformé en scierie. Les déchets de bois ont également servi de matière première à une usine de carton, alimentée par l'énergie hydraulique. Le carton fini a été transporté par bateau à vapeur à travers le lac jusqu'à la gare d'Alken. La production a continué jusqu'en 1974, quand certains des bâtiments ont été détruits par le feu; le long séchoir à bois a été épargné. L'Agence danoise des forêts et de la nature a acheté le site dans le cadre d'un programme de conservation de la nature dans les environs de Mossø et de l'abbaye de Vissing. Aujourd'hui, c'est à la fois un centre de la nature et le siège de l'organisation de la jeunesse danoise Nature et Jeunesse.


Gammel Rye Molle

Gammel Rye Mølle est un moulin à vent néerlandais dans la ville de Old Rye dans la municipalité de Skanderborg. L'éolienne est équipée d'une galerie à partir de laquelle elle est incurvée manuellement. Le moulin a été construit en 1872 sur une base de la pierre du camp. Le minerai est le mur de fondation et le surmoulé est une structure en bois octogonale, qui est couverte de copeaux. Le corps entier de mite est peint en blanc. Les ailes ont des clôtures pour naviguer. Le chapeau est volumineux et recouvert de carton. Il a été construit en tant que moulin à grain et a été agrandi avec une scierie en 1924. En 1965, le propriétaire a ajouté des silos à grains et une usine de séchage des céréales. La société a été vendue à Peder P. Hedegaard, qui l'a loué en 1980. Superfos a acquis l'entreprise de Hedegaard en 1982 et a fermé l'exploitation commerciale des bâtiments en 1984. En 1988, un moulin, qui a été créé par certains résidents, a acheté le moulin dans le but d'établir un musée. Le musée d'Old Rye Mill a été inauguré le 5 mai 1990. En 1991, le Musée du bois a été déplacé à Old Rye Mølle, qui en 2018 est sous la municipalité de Skanderborg. L'inventaire des meubles a été enregistré en 1960 et est encore presque complet, entre autres choses. avec broyeur et rouleau ainsi que le moteur diesel utilisé dans la scierie de 1931

Mes photos

Mes liens

Read more...

2018 - Danemark - Mosso & environs - 2ème partie

by
Découverte du Danemark par la Suède. Un aperçus de la Scandinavie des Vikings en 30 jours
 
Parcourt du 15 Septembre 2018

Résumé du jour

Me voilà partit sur la deuxième expédition des lacs supérieurs de mon trajet, depuis le lac de Ravnso jusqu'à la ville de Silkeborg qui fait la jointure entre le lac de Silkeborg Langso et le lac de Brasso et ces méandres. j'attaque un peu par la campagne et je tombe sur un joli hameau. Sur la route il y a un panneau de signalisation "attention ..." et je dois m’arrêter car des personnes en déambulateurs traversent la route. Un cycliste a même du mettre un pied-à-terre, car ces personnes d'un certain âge, ont passé devant lui sans freiner d'un poil. Peut-être si vous arrivez à traduire le panneau cela vous donnera un brin de solution. Le lac de Ravnso est assez inaccessible, enfin j'ai un timing et surtout une grosse prise de vues à Silkeborg. J'arrive devant le lac de Knudso et j'ai de la lecture sur ces habitants. Il y a du vent mais du beau temps. Donc je me plains pas juste que vue l'accessibilités des rives,  je dois jouer avec soi 5 mètres carrés pour un vol entre les arbres à la vertical ou 2 à 3 mètres carrés pour un vol en horizontal. Mais tous ce passe bien et je fais de belles prise de vue. On voit les risées sur le lac. Les images suivantes, Lol faut presque scinder l'écran en deux pour pouvoir suivre le déroulement de mon histoire, ou comme pour les enfants, faire un fichier audio. Donc on voit plein de voitures partir vers le bas dans mon second stop, mais pour certaine, elles remontent car c'est tout privé. On voit qu'ici les maisons son pas à vendre. Elles sont même luxueuses et une belle vue privé sur le lac de Julso. Si vous voyer le panneau il y a un belle itinéraire à pieds à faire pour voir ce lac. Je prends du temps pour aller voir le lac de Slaenso. On voit sur les images les différents lacs et leur connections. Beau panoramique. L'heure de la prise de vues, presque en pleine ville, au port de plaisance de Silkeborg, arrive. Ma grande inquiétude était d'où partir avec le drone. Pour l'instant il n'y a que des bateaux et un bord de l'eau plein d'arbres. Il est midi et le soleil brille. Il me faut vraiment trouver un point de départ. Soudain je vois un ponton d'embarquement. Mais voilà si je lance mon drone et qu'un bateau vient squatter ma piste d'atterrissage je suis mal. Il doit arriver vers 12h10. J'attends. 12h15, J'y vais. C'est un vol à haut risque car je vais longer le canal, donc le drone sera à 100% sur l'eau. Top tout son passe comme imaginé. Vous pouvez constater les images de ce bras qui relie les deux lacs. L'image du lac où il y a des roseaux, il n'y a pas d'images aériennes, car, il y a un grand "E"car. Je lance le drone entre les arbres, et arrivé sur l'eau, le vent le poussa de 2 mettre plus loin. Là j'ai eu peur. les commandes étaient à ce moment-là inversées donc il ne fallait pas se tromper de coté. Un peu plus loin on se sera cru à Genève, du coup je me suis arrêté pour prendre les jets d'eaux en photo. On voit même un arc-en-ciel. Toutes les autres images sont prises en altitude car j'ai grarvi deux collines dont une de 100 m (le Stoubjerg) . C'était le sport du jour. Voilà bonne journée à vous et moi je pars sur une île aux mille oiseaux, dans le Park National de Wadden, enfin ce qu'ils disent les brochures.

Visites du jour

Tour des lacs de Ravnso, Knudso, Jilso, Borre So et Almind so

Willestrup

L'Himmelbjerget est une colline située près de Silkeborg au Danemark, et qui mesure 147 m de haut. À son sommet se trouve une tour de brique de 25 m de haut, érigée en l'honneur de Frédéric VII de Danemark ; en bas se trouve un lac. Jusqu'en 1847, la colline était considérée à tort comme point le plus élevé du Danemark ; ce point n'a en fait été établi avec certitude qu'en 2005 - c'est le Møllehøj. L'hôtel Himmelbjerget est l'hôtel de plus haute altitude du Danemark.

Sindbjerg et Stoubjerg


Sindbjerg et Stoubjerg sont les noms de deux pics recouverts de bruyère, situé dans un superbe bruyères au nord de Sejs - environ 5 km au sud-est de Silkeborg. Du haut, vous pouvez trouver une vue extraordinaire - vous pouvez par exemple. voir tous les lacs de Silkeborg à Himmelbjerget. Sindbjerg se trouve à 103 mètres et Stoubjerg à 99 mètres. Tout comme Himmelbjerget Sindbjerg et Stovbjerg sont betragtet ce que vous appelez « faux collines », i des pentes qui ont pris la forme de la glace érodée dans la campagne voisine, il y a très longtemps. Le « esprit » au nom Sindbjerg vient du vieux norrois « des milliers », ce qui signifie « bataille » (cendres), un sous-produit de la production de charbon de bois, Indiquant att les arbres qui couvrent la colline kan une fois lesquantités utilisé deux charbon de bois. Le "stou" à Stoubjerg est une forme du nom danois "salon", ou "salle" en anglais. La colline aurait pu être le lieu d'une fable - la légende d'une habitation pour les créatures souterraines. Il est cohérent avec le mythe de Borke - un géant qui serait enterré dans ces terres. Outre la bruyère, la végétation principale de la région comprend; corbeau baies, canneberges, tormentil, balai, le genévrier, le tremble, l'herbe de cheveux ondulés et une grande variété de mousse. Téléchargez une carte de la région ici. L'itinéraire pour la randonnée est indiqué par une ligne pointillée rouge. Les sentiers supplémentaires de la région sont marqués en noir.

Silkeborg

Silkeborg est une ville du Jutland-Central, chef-lieu de la commune de Silkeborg, qui regroupe depuis la réforme de 2007 les villes de Gjern, Kjellerup, Silkeborg et de Them. Silkeborg se trouve à 40 km environ à l’ouest d’Aarhus et à 35 km au sud de Viborg, sur la ligne Herning-Skanderborg. La ville se situe sur les deux rives du lac Silkeborg Langsø, qui est arrosé par le plus long fleuve du Danemark, la Gudenå. Le lac glaciaire de Bølling se trouve à 11 km à l’ouest de Silkeborg, et la colline Himmelbjerget à 12 km au sud-est. Les prises de vues aériennes ont été prises depuis son port.

Mes photos

Mes liens

Read more...

2018 - Danemark - Rebild Bakker > Lac Mosso

by

Découverte du Danemark par la Suède. Un aperçus de la Scandinavie des Vikings en 30 jours
 
Parcourt du 13 Septembre 2018

Résumé du jour

Aujourd'hui grandes visites en vue, Visite d'une abbaye, de Fyrkat, village viking et d'une forteresse et plein d'autres choses. On est le 13 et il y arrive toujours un truc. Exemple lors de la traversée d'un carrefour j'ai vu sur une pierre le chiffre 13 d'une maison, si je ratais ce croisement je me faisais la pierre. Puis j'ai une idée bête qu'une personne me cherchait? Ben voilà ce qui est vraiment arrivé. En regardant mon tel il y avait bien un appel en absence. Le carrefour était là pour me rapeler que l'on était le 13.  Puis en arrivant à l'hôtel il y avait bien un truc qui manquait, mon adaptateur réseau oublier dans un autre hôtel. D'où le retard des news car sous Android c'est bien mais en mode édition web c'est autre chose. Le copier coller ne marche pas sur ma plate-forme. j'ai eu juste le temps de transférer mes images avant que la batterie de mon vieux pc lâche, lol le 13 encore. Taper avec un gros doigt du texte c'est moins pratique. J'ai voulu voir la maison de Willestrup mais grosse propriété privée et inaccessibles (13). Là superbe abbaye de Mariager et ces dépendances est ce matin sous un grand ciel bleu. Je suis en avance et je décide de partir vers la mer avant de m'immerger dans la vie d'un Viking. La mer est belle et il n'y a pas trop de vent. Direction Fyrkat. L'entrée est payante mais permet d'avoir accès au village, à la forteresse et au musée de Hobro sur les wikings. Dans le village on nous présente les différentes maisons que l'on trouve dans une forteresse, par exemple: La maison du grand chef et de sa famille, la maison du forgeron, la maison des outils (workshop), la maison où l'on stocke les provisions et les autres membres du clan. Le tout dans un chouette réalisme. J'ai même cuit du pain à la Viking. La visite de la forteresse et comme celle visité à Aggesborg maît en plus petite et mieux entretenue, ça fait partie d'une activité commerciale. Il est midi (les puis), le soleil brille mais les nuages arrivent vite. Je m'enfile dans un super restaurant puis je m'attaque au musée. Tout petit le musée avec toutes les trouvailles faite dans la forteresse. Puis direction l'église d'Alum aux runes vikings. L'église est magnifique aussi bien dehors que dedans et complètement ouverte. Tous les cimetières que j'ai visité sont un exemple de jardinage et de création. J'ai cherché le château de Frijsenborg et suis tombé dans une forêt remplie de faisans et de biches. Bien camoufler il était (tu ma pas eu cette fois le 13). Voilà pour cette journée où je finis tard à cause du 13 mais heureusement je fini le 14. Reste à bricoler pour corriger toutes les fautes. Donc mea culpas. Ce qui compte dans un reçit c'est son côté instructif et non le côté technique. S'il y a les deux c'est top mais pas essentiel.

Visites du jour

Willestrup

Willestrup Gods apparaît soudainement dans le paysage avec des murs rouges, ce qui se reflète dans un petit lac entre de beaux vieux arbres. L'homme derrière Willestrup était Axel Juul de Lilie Juulerne. En l'an 1535, il a demandé la cour désignée comme héritage de son père Søren Juul à Hedegard, mais comme celle de sa femme Kirsten Lunge « pas mieux ou différent d'un Brydegård à la pluie. » Ce fut cependant cette modeste ferme qu'Axel Juul, dans quelques années, fit une grande propriété bien rangée. Il l'a immédiatement saisi et amélioré avec la terre, la forêt et la propriété et a acheté la prairie de Krobkær et la forêt d'église au nord-ouest de la ferme. Il avait déjà pensé à construire des bâtiments complètement nouveaux, parce qu'il n'aurait pas raison. Il était déjà l'homme de confiance de Christian III et l'un des dirigeants du pays. L'ancien site de construction a été abandonné et il a trouvé un nouveau site de construction au nord de la ferme, où il a construit sa nouvelle ferme. Comme tant d'autres manoirs, Willestrup a déplacé l'espace à un moment crucial de l'histoire. Axel Juul a construit une digue à travers le nid où Willestrup court. Ainsi il a formé un vrai lac. Holmen dans l'ancien cher a été formé comme un aréna carré bas qui convenait pour porter une usine de cour de quatre étages. Vers le continent au nord, une tombe a été creusée. En 1538, il a jeté les bases des quatre côtés et, en quelques années, le grand chantier a démissionné. Quatre assemblées même de hautes maisons qui fermaient près de la cour. Plus tard, un petit marcheur fut construit vers l'ouest. L'est est maintenant en panne et les hauts plafonds abrupts derrière les pignons lustrés ont été remplacés par des toits plus bas et gaspillés. La passerelle a perdu ses deux tours et ses bâtiments karnapud. La ferme a été transmise dans la famille jusqu'en 1721, lorsque Frederik Juul meurt et sa veuve Elisabeth Sehested avait jusqu'à 1725. Ici, il a été vendu aux enchères pour son frère, le major Frédéric Sehested à Rydhave qui est mort l'année suivante. Sa veuve Birgitte Sophie Sehested possédait si Willestrup jusqu'à sa mort en 1755. Major Dans la ferme léguée à sa fille Else Margrethe et son mari, au courant Verner Rosenkrantz de Krabbesholm. Quand le Rosenkrantz a repris Willestrup, il est devenu une hôtesse de la liberté en 1757, avec sa deuxième expansion majeure et sa reconstruction. Willestrup était très en retard et Verner Rosenkrantz a reconstruit l'intérieur de Willestrups, et c'est encore aujourd'hui son travail. Il a également installé le jardin au nord-ouest de la ferme - une grande usine à la française.


Mariager Abbey

L'abbaye de Mariager était une abbaye de Bridgettine fondée en 1430 qui devint un important lieu de pèlerinage, dans la ville actuelle de Mariager, dans le centre-nord du Jutland, au Danemark.


Fyrkat

Fyrkat semblerait être la plus vieille des anciennes forteresses circulaires viking danoises. Elle est située près de la ville de Hobro, à quelque distance de l'embouchure du Fjord Mariager, dans la partie nord du Jutland. Elle est instruite sur une bande étroite de terre, délimitée par une rivière sur un côté et par des marais sur les autres. Son utilité était peut-être de contrôler les échanges sur la route principale reliant Aalborg et Aarhus.

Ålum Runestones

Les pierres runiques d'Ålum sont quatre pierres runiques commémoratives de l'âge viking situées à l'église d'Ålum, à 9 km à l'ouest de Randers, au Danemark. Une des pierres fait référence à un homme portant le titre drengr et deux des autres pierres ont été élevées par la même famille.

Frijsenborg

Frijsenborg est un château appartenant à un comté danois du même nom, situé dans le Jutland près d’Århus. Il a été fondé en 1672 par Mogens Friis de Favrskov. Son domaine de 82 kilomètres carrés a été la propriété privée la plus étendue du Danemark. Mogens Friis a acheté le village de Jernit et ses fermes en 1665, ses descendants ont encore agrandi le domaine au fil des années. Le comté avait une étendue de 450 kilomètres carrés à la fin du XVIIIe siècle avec 42 clochers.

Mes photos

Mes liens

Read more...

2018 - Danemark - Rebild Bakker & environs - 2ème partie

by
Découverte du Danemark par la Suède. Un aperçus de la Scandinavie des Vikings en 30 jours
 
Parcourt du 12 Septembre 2018

Résumé du jour

Aujourd’hui est un jour de réconciliation. J’étais un peu fâché avec le temps mais une petite voie me disait qu’il fallait bien tester mon concept anti-froid et anti-pluie. C’est fait. Ce matin 13° mais la météo se disait plus clémente vers midi. Tiens donc ça me rappelle un truc ça. Donc comme c’est une journée de marche je décide de faire le mont que j’aurais dû faire hier. Je pars et suis mon GPS. Mais comme d’habitude en forêt c’est mi-figue mi-raisin, et je dépasse le mont. Un autre itinéraire me fait passer près d’un lac. Cool je vais y aller doucement au cas où. Ben nada rien que la nature et moi. Je pourrais faire un selfie de moi à quatre pattes avec des bois sur la tête… humm non je reste sur mon cerf d'hier. Dans les bois il y a tout pour voir et attendre l’inconnue. Des petites tourelles sont installées un peu près partout pour les amateurs de gibier ou de mammifères. Donc j’attaque le mont par l’autre côté. Mais voilà le soleil me dit non et m’incite à plus de reconnaissance des lieux. Si faire du bruit avec mon drone est une reconnaissance pourquoi pas. Et c’est là que je vois toute l’étendue de la culture de pins ou sapins du territoire. Je vois mon lac dans toute sa beauté et me dis que c’est une bonne journée qui commence. Je continue ma route et dépasse le mont. Faut croire que ce mont est maudit et je ne le verrais jamais. Mais j’ai déjà vu la vue de tout en haut. Donc je retourne à la voiture et vois qu'elle a de la compagnie. C’est bien elle n’est pas restée seule. Les amanites tue-mouches sont merveilleuses, d’un rouge éclatant mais indigeste voire mortelle. Le Rebild Bakker est un endroit où tout est fait pour la promenade. On met des montons pour que tout paraisse à l’anglaise. Je me mets en version, à pied, de la « perdition spontanée ». C’est autre chose quand voiture, ça mais fait un tour de 10 km. Mais magnifique de se promener dans la nature vierge. Un petit creux et un petit cigare m’interpellent. Je trouve un supermarché et cherche un endroit où être à labrit du vent. Pas gagné là. Bord des lacs trop exposé. Le mode de perdition que vous connaissez et que je vous encourage à utiliser m’amène vers un lot de 4 étangs privé d’éditer à la pêche payante. Et la va se pratiquer une partie de pêches peu commune. Après mon cigare, le but est de photographier un poisson aux voles essayant de gober une mouche. Ben après une bonne heure, 0 pour les pêcheurs et 0 pour moi. Juste sur une vidéo et le  poisson s’envole devant l’objectif.

Visites
du jour

Teck au milieu de cette grande forêt

Mes photos

Mes liens

Read more...

2018 - Danemark - Rebild Bakker & environs

by
Découverte du Danemark par la Suède. Un aperçus de la Scandinavie des Vikings en 30 jours
 
Parcourt du 11 Septembre 2018

Résumé du jour

Aujourd’hui est un peu spécial. Ce matin il fait 13°, il pleut, le seul restaurant ouvert lundi et mardi fait dans les sorties de sociétés pour la période creuse, les autres sont fermés ou n’ouvrent pas avant mercredi, demain. Donc je suis quand même mon planning. En direction vers un point de vue où de charmants moutons me tiennent compagnie. Un moment d’émotion quand une maman appelle son petit pour lui donner son lait et ou le petit bouge sa petite queue comme un chien qui est heureux. Les bolets me narguent tout le long de la journée. Du point de vue je peux voir une partie de mon parcourt de demain, cool, ça a l’air sympa. En route pour la visite de mon seul musé que je vais voir dans ce voyage. Mais voilà c’est un grand chantier et donc fermé. Bon au suivant, un point de vue sympathique mais il pleut et je découvre la vraie nature de ce « Park National » une vraie usine à fric. Mais en voyant l’alignement des sapins ça ne m’étonne pas. Sur une photo on se croirait en pleine guerre. Sur une autre on voie les 3 générations. Ceux qui vont mourir, ceux qui espèrent et ceux qui ne comprennent pas car trop petit. Dans une autre photo on voit la fin d’une bataille avec les restes et les classer « à recycler ». Mais à la fin on voit ou ça fini, broyer en petit morceau ou même ça maman ne reconnaîtrait pas ces petits. Ça me rappelle étrangement un événement du 20ème siècle et je ne pensais pas qu’une forêt soit un prétexte à une telle boucherie. Ok il y a le tourisme, Ok il y a les animaux sauvages, Ok il y a la survie d’une région mais bon ce n’est pas beau. Je continue ma monté vers ce point de vue qu’aucun GPS ne veut reconnaître. Il pleut et mes appareils sont au sec. Mais voilà j’entends un galop et une bête gigantesque me passe devant, j’ai mis une photo de la bête mais une photo d’une photo, et comme la forêt de feuillus est barricadée, ça aussi faut que l’on me l’explique, le cerf, oui un grand et beau cerf longe cette barrière de métal. Mais impossible de le suivre, ni de le rattraper. Décourager je redescends et me dirige vers un restaurant au bord du lac, mais voilà il est fermé. Alors je pars en mode « perdition spontanée » et je tombe sur la forêt de nos sapins de noël. Aaaa une autre future boucherie. Je pars faire un challenge, trouvé un lac perdu dans la forêt. J’utilise la méthode Droite, Droite pour ce pas me perdre et tombe sur ce beau lac avec une petite cascade. La méthode Gauche, Gauche me ramène à la voiture. Je vais voir les deux grands lacs de la région, le lac « Oksso » et le lac « Madum So ». Sur un chemin dans les bois, une petite grenouille est venue me saluer pour me dire quelle adorait la pluie. Ben voyons il manquerait plus que les petits se moquent des plus grands. Il y a plein de cités de fourmis. À croire quelle font la paix dans cette région. J’ai testé ma tenue anti-froid et anti-pluie avec succès. Demain je peux entamer mon trekking avec un espoir de voir des cerfs et autres animaux des bois. Mais plus de reinettes car il n’annonce pas de pluie. Ce sera ma revanche.

Visites du jour

Viste de la forêt en voiture est des lacs d'Oksso et Madum So

Hingbæk Limestone


Hingbæk Limestone est une zone maintenant minée sous Rold Skov, au nord du Jutland, non loin des villages Rebild, Gravlev et Oplev. Les mines, qui font partie du Centre Rebild, ont été acquises par le sculpteur Anders Bundgaard en 1905. En 1926, le fils Christian Bundgaard a commencé une véritable exploitation minière de calcaire à Thingbæk. L'exploitation minière a cessé en raison du manque de rentabilité à la fin des années 1940 et au début des années 1950. Il a été ouvert aux visiteurs depuis 1935, et abrite également le Musée Bundgaard. Ici Anders Bundgaard a mis en place une série de modèles de gypse dans les couloirs, entre autres choses. Cimbres Bull. En outre, un certain nombre d'œuvres de son collègue Carl Johan Bonnesen sont exposées. Comme les autres mines de calcaire qui subsistent, Thingbæk Limes possède une grande chauve-souris de chauve-souris. Comme les chauves-souris dans la nature disparaissent, ces mines deviennent de plus en plus importantes pour la survie des chauves-souris au Danemark.

Mes photos

Mes liens

Read more...

2018 - Danemark - Ile de Fur > Rebild Bakker

by
Découverte du Danemark par la Suède. Un aperçus de la Scandinavie des Vikings en 30 jours
 
Parcourt du 10 Septembre 2018

Résumé du jour

Voilà je suis arrivé dans l'endroit le plus perdu, en forêt, sans internet dans la chambre basique comme la nature. Mais pour y arriver il a fallu parcourir le Danemark de l'île de Fur à la commune de Rebird. Donc pas le choix déjeuner a 8h00. La veille je n'ai pas mangé car l'hôtel, hors saison vie le weekend, soit le samedi soir. J’ai quand même l’impression d'être dans un pays beau mais bizarre. Pas de mendiants mais des personnes qui fouillent les poubelles. Les personnes âgées ont tous leur voiture, si je peux m’exprimer. Mais les utilisent tous les jours. Donc on voit tous les jours des personnes handicapées se promener en "voiture" électrique. Soi je vois des jeunes complètement fous ou des vieux qui roulent. Mais les autres couples ou adultes sont assez discrets. J'ai l'impression que le pays va mal en voyant le nombre de maison à vendre "Til Salg" à l'image de l'Espagne. Bref, je suis parti de l'ile de Fur avec peu de visite à faire. Mon premier stop était à Ostergaard ou il y avait une jolie bâtisse mais qui était à l'intérieur du domaine. Donc impossible de la voir. Puis en direction du Château de Spottrup je me suis arrêté vers un bras de mer qui forme une plage idéale pour les oiseaux. Je suis arrivé au château par un petit chemin. Je profite du soleil pour prendre de belles photos et vidéos. Après je suis aller à Skive Station. Cette ville a un monument devant la gare assez atypique. De loin cela forme un rond mais de diagonal c'est une multitude de formes qui composent le tout. Assez impressionnant. Je suis parti vers mon pont de nulle part où j'ai fait le fou. Il suffit de demander au drone de faire une photo et il en fait une. Lol. Idéal pour les selfies d'un autre monde. On avait vu que sur Fur il y avait les poissons qui indiquaient une entrée de maison, là il y a les pierres numérotées. À chacun son style. On remarque dans la campagne Danoise que tout le monde à un truc à vendre à l’emporter. On se sert, on met une pièce et voilà le tour est joué. Lors de mon étude j’étais tombé sur un site archéologique d'un ancien village Viking. Et là encore la vue aérienne vous montre réellement la beauté du site. On aurait marché dessus sans s’apercevoir que les bosses sont en fait les murs des maisons. Mais première frayeur a la venue d'un hélicoptère dans les cieux. Je plie, me fait discret et tout se passe bien. Voilà c'est un peu tout ce que j'ai fait avec un mode de "perdition spontanée" et je suis arrivé à Rebird, prêt à visiter à pied et en voiture cette belle forêt du Danemark. La météo on verra, sous les arbres c'est moins problématique. Les prochaines photos seront vertes et je l’espère animalière. Bonne journée. Aujourd’hui ça rigole plus, tenue de survie. En ce Mardi 11 septembre 2018 il fait 13° à 8h00 du matin. Et il pleu :)

Visites du jour

Spøttrup Castle

Le château de Spøttrup est un château défensif médiéval bien conservé, situé à 17 km au nord-ouest de Skive, dans le nord du Jutland, au Danemark


Archaeological Site of Borremose


Borremose est célèbre pour être le site de découverte de plus de trois corps de tourbières (âge du bronze tardif) (Thorvildsen 1947) (Glob 1969) et d'un habitat fortifié (Martens 1994). L'Homme Borremose, l'un des nombreux corps de tourbières, sacrifices d'animaux et offrandes votives trouvés dans et autour de Borremose. Le rempart de la fortification de Borremose. L'ancienne route à travers les fossés artificiels de la Fortification Borremose Iron Age. Il est encore visible et utilisé après une restauration archéologique. Borremose est connu et identifié avec un ancien peuplement fortifié datant de l'âge du fer pré-romain (400-100 av. J.-C.) (Martens 1994) (Martens 2004) (Martens 2007) (Martens 2010). Il a été construit au 4ème siècle avant JC, comme l'une des plus grandes structures de son genre en Europe du Nord, mais a déjà été abandonné au 2ème siècle avant JC, lorsque les maisons ont été incendiées et le site entier rasé. La zone a été utilisée à des fins agricoles au cours du 1er siècle après JC, après quoi elle a été abandonnée et laissée à la tourbière. [1] Le site a été redécouvert en 1929 lorsque la tourbière a été transformée en terres arables. La colonie fortifiée de Borremose comprenait un banc de gravier de 140 x 90 m entouré d'un fossé avec des monticules de terre à l'intérieur et relié à la terre ferme par une route pavée artificielle de 150 mètres. Le fossé de 450 m de long, mesurait 4 m de large, 1,5 m de profondeur et avait un fond plat. Le règlement se composait de ce qui semble être de longues maisons ordinaires mais sans byre. Au maximum, une vingtaine de maisons longues peuvent avoir été utilisées en même temps. Après l'excavation, les sites de la maison ont été marqués avec des murs de gazon de sorte que le plan de règlement est visible pour le visiteur aujourd'hui; de plus, les fossés ont été vidés et les murs reconstruits. Pendant longtemps, l'enrichissement de Borremose fut le seul établissement fortifié connu en Scandinavie, jusqu'à ce qu'une construction similaire ait été découverte à Lyngsmose près de Ringkøbing dans l'ouest du Jutland en 1999. Pour cette raison, de telles structures sont parfois appelées «Borremose». fortifications ", indépendamment de leurs allées et venues. Certaines des trouvailles de Borremose sont exposées au Museumcentre Aars dans la ville d'Aars, soit en tant que copies ou originaux. Le centre de musée présente beaucoup d'autres trouvailles intéressantes de Himmerland occidental, comme le plus vieux crâne humain Scandinavias connu, 10.000 ans de la culture Maglemosian. Puisque Borremose est tellement inaccessible, on estime qu'il contient de nombreuses découvertes intéressantes pour l'avenir.

Mes photos

Mes liens

Read more...

2018 - Danemark - Ile de Fur & environs

by
Découverte du Danemark par la Suède. Un aperçus de la Scandinavie des Vikings en 30 jours
 
Parcourt du 09 Septembre 2018

Résumé du jour

La météo de mon téléphone annonçait de la pluie abondante. Ma chambre est sous les toits et je peux vous dire qu'il pleuvait fort. Ce matin au réveille j'ai même traîné avant le déjeuner pour dire l'envie d'aller dehors. Et puis j'ai remarqué certaines intermittences de la pluie. Donc parti sur un certain pessimisme me voilà arrivée sur mon premier spot, un bras de mer dans la terre. Mais il ne pleut pas au contraire le ciel se dégage. Le ciel se dégage et fait place au soleil. Fini la tenue Gore-Tex, place à la tenue plage. À l'est de l’île il y a de belles falaises, pas très dangereuse mais sympatrique avec une vue plongeante sur la mer. Là où j'ai eu le plus peur c'est sur les chemins, vite transformés en piste et comme elles sont en cailloux/sables et qu'il a vraiment plu, donc prudente. Mais c'est malheureusement un chemin obligatoire pour bien visiter l’île. Il y a beaucoup de petite maison cachée par la forêt, les Danois aiment la discrétion. De plus chaque habitation qui se respecte à un poison qui indique son entrée. Il y a beaucoup de banc au bord de la route et là aussi un artiste est passé. Chaque maison visible mets un certain cachet pour se distinguer des autres maisons. Et quand on vend des habits, c'est la propriété entière qui devient une vitre. Les Danois aiment bien l'Art. Pas de chasse au fossile, dur de trouver un endroit si ce n'est que de faire le tour de l’île et de prospecter les falaises. Il y a bien des mines à ciel ouvert mains bon le but ce n'est pas d’être plein de boue. Lors des voyages on fait des rencontres, la c'était un Hambourgeois qui avait fait le tour du monde avec sa voiture maison. Comptant de parler et de pratiquer un peu son français. J'ai vu une biche mais un peu craintive. Moi qui ne trouve jamais un restaurant vers midi la je suis tombé sur un gastro, très bon, juste un peu déplacé car habillé en nomade, ayant marché toute la matinée, je tombais sur le dîner du dimanche avec des gens bien habillés. A j'oubliais, il pleut à l'heure ou je vous écrit :)

Visites du jour

Fur est une petite île danoise dans le Limfjord comptant environ 900 habitants. L'île couvre une superficie de 22 km². Elle est située dans la Municipalité de Skive. L'île est une rare place au monde avec des dépôts d'une argile particulière, le moler, qui constitue la formation géologique dite Formation de Fur. La chasse aux fossiles est une activité populaire et le moler rend plus facile cette recherche de fossiles lesquels ont plus de 55 millions d'années. Certains des fossiles découverts sur l'île sont exposés au Fur Museum.


Mes photos

Mes liens

Read more...

2018 - Danemark - Jammer Baie > Ile de Fur

by
Découverte du Danemark par la Suède. Un aperçus de la Scandinavie des Vikings en 30 jours
 
Parcourt du 08 Septembre 2018

Résumé du jour

Aujourd’hui il y avait quelques spots que je voulais voir et filmer/photographier. "Thorup Strand Havnen" est une plage ou les pêcheurs tirent leur bateau dessus. Il est beau de voir tous ces bateaux, actifs, attendre le matin pour partir à la pêche et le soir se faire tirer sur la plage. Puis y a les bunkers qui sont tout le long des plages Danoises. Certain comme le "Würzburger Riese" vaut le détour. Il y a "Surfin' U.S.A." mais en Europe il y a le site de "Klitmøller". Il est un des sites les plus beaux d'Europe pour le surf. À voir absolument. Mon drone a fait des envieux et surtout des demandes de séquence. Il y a toujours les phares qui m'impressionnent surtout par leur construction. Puis je voulais vraiment filmer un vrai moulin à vent. Certains sont en pleine agglomération ce qui n'est pas pratique pour la prise de vues. Mais lui il est seul. Donc j'ai bien profité, entre deux orages et un grand rayon de soleil, de le décortiquer de haut en bas. Puis il y a ses étendues d'eau en lac ou en fjord et je ne pouvais pas ne pas dormir sur une Île du Limfjord. L'île de Fur qui entre autres fabriques ça propre bière. Demain je testerais mon équipement Gore-Tex et mon sac étanche car il annonce un déluge et je partirais à la chasse aux fossiles.

Visites du jour

Thorup Strand Havnen

Voici une occasion rare de voir la pêche côtière quotidienne: il ne s’agit pas d’une installation muséale ou de la «mise en scène» d’un pêcheur danois, mais du vrai pendant des siècles. Les bateaux sont actifs et en état de naviguer: ils naviguent sur la mer du Nord lorsque le temps le permet. Et il semble que les pêcheurs de Thy ne demandent pas la permission… Ils sont une race têtue, s’accrochant à un mode de vie qui encourage les hommes durs et robustes. Assurez-vous de venir au lever du soleil ou en début d’après-midi, lorsque les bateaux sont en train de monter ou d’être tirés à terre sur la plage.

Würzburger Riese

Le radar Würzburg (radar Wurtzbourg) a été le premier système de radar au sol pour le guidage d'artillerie de la Luftwaffe et de l'armée allemande pendant la Seconde Guerre mondiale. Le début des recherches date d'avant la guerre alors que le radar a été mis en service en 1940. En tout, l'Allemagne a produit plus de 4 000 radars Würzburg de différents modèles. L'appellation vient du nom de code donné par les Britanniques au premier dispositif de ce type au cours de l'opération Biting dont le but était de se saisir du radar tout en faisant croire à sa destruction1.

Hanstholm Lighthouse


Le phare a été construit en 1843 et converti en puissance électrique en 1889. Il fut le premier phare dioptrique au Danemark, et pendant un certain temps le phare le plus puissant du monde! A 65 mètres au dessus du niveau de la mer, c'est le plus haut des phares du pays et visible loin en mer. Le phare est ouvert au public et offre une vue imprenable sur l'horizon, dans toutes les directions. Dans les bâtiments à côté du phare, les artistes peuvent rester, s'ils sont admissibles au programme "Artistes en résidence".

Klitmøller


Klitmøller est un village de la commune danoise de Thisted , dans le nord du Jutland , qui compte 822 habitants (1er janvier 2014). La ville est située à 11 km au sud-ouest de Hanstholm et à 18 km au nord-ouest de Thisted . Depuis le petit village de pêcheurs s'est développé depuis les années 1980, une capitale touristique: de forts vents d'ouest et des vagues de surf constantes offrent des conditions optimales pour les surfeurs. Aujourd'hui, Klitmøller est l'une des zones de surf les plus célèbres d'Europe et est commercialisée sous le nom de "Cold Hawaii".


Vestervig Klostermølle

Vestervig Klostermølle est un moulin à vent néerlandais, construit en 1850. Construit comme un moulin à grains et l'exploitation a cessé en 1960. En 1964, le Klostermøll a été préservé et en 1965, l'association Vestervig Crafts et Borger a acheté le moulin pour le conserver en tant que mémorial culturel. Entièrement restauré en 1992.


Refsbøl Mølle

Refsbøl Mølle est un moulin à vent hollandais terrestre avec une traversée. Le moulin, construit en 1884, en remplacement d'un prédécesseur brûlé, consiste en une superposition octogonale avec des panneaux de particules sur une fondation du camping. Il est enroulé manuellement. Les ailes ont des clôtures pour les voiles, et le chapeau est volumineux et recouvert de carton. L'opération a cessé en 1963. Le moulin a été ajouté à un moment donné une roue à chaîne enchaînée, qui est une préparation pour l'auto-affûtage automatique. -à-dire On a porté le chapeau avec un "anneau de vitesse", mais a sauvé le pare-brise. Vous pouviez alors vous permettre d'enrouler le moulin à vent avec la roue de hockey, ce qui fonctionnait comme tirer la chaîne, la roue et le chapeau tournés. Cette manivelle dite américaine est rarement en Europe. Certains inventaires ont été gardés de son temps en opération. L'usine n'est pas opérationnelle en 2018, mais l'association a assuré l'entretien nécessaire.

Le Limfjord

Le Limfjord (en danois, Limfjorden) est un bras de mer peu profond du Danemark qui sépare l'île de Vendsyssel-Thy du reste de la péninsule du Jutland. Il s'étend du canal de Thyborøn sur la mer du Nord à Hals sur le Kattegat. Il mesure environ 180 kilomètres de longueur avec une largeur et une forme irrégulières avec plusieurs baies, des passages resserrés, et des îles, dont l'île Mors. Sa profondeur maximale est de 24 mètres à Hvalpsund. Le port principal est Aalborg ou une voie de chemin de fer et un pont routier traversent le bras de mer vers Nørresundby.

Fur

Fur est une petite île danoise dans le Limfjord comptant environ 900 habitants. L'île couvre une superficie de 22 km². Elle est située dans la Municipalité de Skive. L'île est une rare place au monde avec des dépôts d'une argile particulière, le moler, qui constitue la formation géologique dite Formation de Fur. La chasse aux fossiles est une activité populaire et le moler rend plus facile cette recherche de fossiles lesquels ont plus de 55 millions d'années.


Mes photos

Mes liens

Read more...

2018 - Danemark - Jammer Baie & environs

by
Découverte du Danemark par la Suède. Un aperçus de la Scandinavie des Vikings en 30 jours
 
Parcourt du 07 Septembre 2018

Résumé du jour

Voilà ce 7ème jour d'escapade se termine, comme dirait un ami, ton 1/4 de fait. En discutant avec la charmante maîtresse des lieux, elle m'a indiqué quelques jolies choses à voir. Près des bunkers qui font partie de l'histoire du Danemark il y a une jolie maison qui les surplombe. J'ai utilisé la fonction "Follow Me" du drone pour le tour de ces Bunkers qui devaient être au sommet , voir au même niveau que la jolie maison. Mais je ne sais pas combien de temps elle va rester en haut. Puis il y a ce phare et là à ma grande surprise c'est la dune de Pilat fois 2. Vraiment je n'aurais jamais pensé que le Danemark, en haut, soit de sable. Mais à la fin, pluie, froid et chaud son la base de l'érosion. Dans l'après-midi ça c'est gâté un peu au niveau de la météo mais ça tombait bien je n'avais pas de visite importante et le point de vue ou ruine historique que j'ai vu ont été sans pluie. J'ai eu un aperçu de la grandeur de la culture paysanne du Danemark. Un USA en plus petit mais dans une même dimension. Demain soit aujourd'hui, Lol, le 08.09 je pars sur une île au milieu des fjords. Top pour un tour de nature. Cette île est réputée pour ces fossiles, j'essaierais d'en trouver pour ma collection. @+

Visites du jour

Furreby Kysbatteri

Bunker Radio Station

Rubjerg Knude lighthouse

Le phare de Rubjergnut est situé sur la côte de la mer du Nord à Rubjerg, dans la municipalité de Hjørring, dans le nord du Danemark, dans le Jutland. Il a été allumé pour la première fois le 27 décembre 1900. La construction du phare a commencé en 1899. Le phare se trouve au sommet de Lønstrup Klint, à 60 mètres au-dessus du niveau de la mer. Jusqu'en 1908, il fonctionnait au gaz qu'il produisait à partir d'une usine à gaz sur le site. Les sables mouvants et l'érosion côtière sont un sérieux problème dans la région. La côte est érodée en moyenne 1,5 mètre par an, ce qui se voit le plus clairement à l'église voisine de Mårup. Construit vers 1250, l'église était à l'origine 1 mile de la côte, mais a été démantelé en 2008 pour éviter sa chute dans la mer.


Børglum Abbey

L'abbaye de Børglum était une importante abbaye prémontrée du Danemark médiéval, située dans la paroisse de Børglum, dans la municipalité de Hjørring, à environ cinq kilomètres à l'est de Løkken dans le centre-nord du Jutland entre le 12ème siècle et la réforme.


Blokhus Sømærke

Balise blokhus est une copie de la « BAAKE » était auparavant sur une dune haute près de la route « Derrière Sømærket », un peu au nord du centre de Blokhus, qui a été démoli par la værnemangt allemande pendant l'occupation du Danemark 1940-1945. Un baake est un front de mer qui se tient dans le kilt et montre aux gens de mer de quelle ville ils volent.


Janum Kjot

Le plus grand bloc erratique du Jutland se trouve dans les environs de Brovst. Un bloc erratique est un type de pierre qui a été dirigé par des calottes glaciaires au cours de l'ère glaciaire et qui se trouve seulement dans des régions plus petites. Janum Kjøt se compose de gneiss et de granite. Il mesure 7 mètres de longueur, 4 mètres de largeur et 3,5 mètres de hauteur. Un mythe parle d'un troll d'øland, qui est devenu si méchant, à cause de la construction de Lerup Kirke, qu'il a voyagé à Limfjorden, où il a trouvé une pierre gigantesque et l'a jeté à l'église. Cependant, la vérité est en quelque sorte différente. On dit que la pierre vient de Norvège et s'est retrouvée au Danemark durant la dernière période glaciaire. Si vous regardez de près Janum Kjøt, vous trouverez des coraux (Stereocaulon evolutum), qui sont des végétations communes sur les rochers en Norvège et en Suède; cependant, rare au Danemark. Par conséquent, la provenance de la pierre peut être localisée avec précision. Au début des années 1960, la pierre était destinée à être dynamitée pour être utilisée comme pierre de taille. Cependant, grâce à l'initiative d'un instituteur local, la pierre a été sauvée et fouillée en 1963.

Grønnestrand Mill

Le seul moulin couvert de bruyère au Danemark. Soigneusement restauré, sert maintenant de rappel de l'histoire de la région.

Mes photos

Mes liens

Read more...

2018 - Danemark - Skagen & environs

by
Découverte du Danemark par la Suède. Un aperçus de la Scandinavie des Vikings en 30 jours
 
Parcourt du 04 Septembre 2018

Résumé du jour

Aujourd'hui est une journée plein de surprise et plein d'émotion. La météo n'était pas très favorable mais annonçait du beau temps en début d'après-midi. Donc j'ai décidé de changer mon planning par des points de vue (inconnus de ma part) et les phares. En route avec mon GPS chérie qui me dit au dernier moment de tourner à droite. Me voilà sur une grande route, très longue, avec une belle double ligne blanche. Une fois fait demi-tour me voilà à mes deux points de vue. Des dunes de sable recouvertes de différentes cultures sauvages. Il y a vraiment personne donc je décide de sortir le drone. Et c'est là que l'on découvre l'étendue des plages, des dunes très différentes d'une dune à l'autre. Je fais mon petit cinéaste et filme plein de petites séquences qui seront dans le Film. En  route pour les phares. Bon un phare quand on en a vu quelques-uns, un de plus ou un de moins. Il y a aussi les bunker. Plein de béton qu'il reste au Danemark, et de tailles différentes. Je ne suis pas loin du nord de Skagen mais je suis confronté à une marée humaine. Je la ferais demain matin tranquillement. Je pousse plus loin et tombe, sur un hic. Une des centrales de surveillance au Danemark est à Skagen. Elle surveille tous les engins qui survole le territoire Danois. Il est midi, le ciel se dégage et je par vers "Råbjerg Mile". Vous avez déjà été à Arcachon, vous connaissez La Dune du Pilat, ben là c'est une vaste région désertique avec au centre une étendue de sable fin. Vous fermez les yeux et hop vous êtes au Sahara. Il y a des dunes, du sable et autour du sable et des arbres. À part la petite route qui y même, y a rien de chez rien. Et le soleil qui tape, il fait chaud, je n'ai rien à boire car il annonçait de la pluie, bref l'enfer. Je profite de monter en haut des airs pour vraiment voir toute cette région hostile mais merveilleuse. Qui aurait cru que le nord du Danemark ressemble plus au Sahara qu'au Danemark. J'ai chaud, j'ai faim, je bouillonne. Il faut que je contente tous cela. Direction Ålbæk. Il y a surement un supermarché là-bas. J'ai fait le plein de nourriture et d'eau. Mais la route de "Råbjerg Mile" elle mène où ? Bingo, sur une superbe plage. Et je fais comme les locaux, en voiture je cherche ma place. Une fois trouvé, j'ai bue, j'ai mangé et je me suis baigné dans une eau à la hauteur de ma chaleur corporelle. Le soleil descend, je suis mouillé, j'ai mis ma fourrure polaire, faut pas attraper froid, alors je rentre et décide d'aller manger chez "Pakhuset", il a un poisson frais top de chez top. Voilà pour cette journée. A le WiFi de cet hôtel est une calamité. 

Visites du jour

Råbjerg Mile

Råbjerg Mile est une dune littorale mobile située entre Skagen et Frederikshavn, Danemark. C'est la plus grande dune mobile d'Europe du Nord avec une superficie de 1 km2 pour une hauteur maximale de 40 m . La dune est constituée de 4 000 000  de sable. Le vent la déplace de jusqu'à 18 m par an vers le nord-est. La dune laisse une mince et humide couche de sable derrière elle Skagerrak, Trace qui court en arrière vers l'ouest en direction de Skagerrak, lieu où s'est formée la dune il y a trois cents ans. Plus de 250 000 personnes visitent la dune chaque année. Aux vie siècle et xviie siècle, les dunes mobiles étaient un problème pour les habitants du Jutland. Certaines pénétraient les terres jusqu'à 7 km, éloignant d'autant la population des côtes. Au xixe siècle le gouvernement agit pour atténuer le problème. Le sand Drift Act de 1857 autorise l'État à acheter ou à exproprier les zones de dunes mobiles et un autre acte de 1857 autorise l'achat de terrains adjacents aux dunes. Des herbes dunaires et des conifères sont plantés pour stabiliser le sable, ces plantations sont communes après 1880. Bien que stérile, la zone de dunes a permis un élevage limité de moutons et un peu de pêche côtière. Dans les années 1950 les dunes étaient sous contrôle.

Vippefyret

Le Vippefyr de Skagen est un phare basculant situé à Skagen dans l'extrême Nord du Jutland. Le vippefyr originel, le premier de son genre, est construit en 1627. Il remplace l'ancien papegøjefyr et fut utilisé jusqu'en 1747 quand le phare blanc de Skagen fut mis en service1. Une copie à l'identique est maintenant présente sur le même site.

Phare de Skagen

Le phare de Skagen (danois : Skagen Fyr), aussi connu sous le nom de phare gris de Skagen (danois : Det Grå Fyr), est un phare situé à environ 4 km au nord-est de Skagen dans l'extrême nord du Jutland, Danemark. Conçu par l'architecte Niels Sigfred Nebelong (en), il est mis en service le 1er novembre 18581.

Drachmanns Grav

Le poète du poète Holger Drachmann est installé dans la falaise au sud de Grenen. Visible aux visiteurs est le portail de la tombe - qui est faite de cuivre et conçu par P. S. Kroyer. Holger Drachmann, peintre naval et poète, est né le 9 octobre 1846 à Copenhague. En 1866, il est admis à l'Académie des Beaux-Arts et, bien qu'il soit comme un poète, il est connu par la plupart, il est éduqué en tant que peintre de la marine. Drachmann vient à Skagen pour la première fois en 1871 et c'est surtout ici qu'il déploie ses capacités pittoresques. En 1903, Drachmann s'installe à Villa Pax avec sa troisième épouse Soffi. L'intérêt de Drachmann pour la poésie est grand et quand il a réalisé qu'il pourrait vivre au début de 1872, le travail avec la peinture glisse en arrière-plan. La paternité de Drachmann s'étend avec la poésie, les récits, la critique d'art et le journalisme. Drachmann est l'un des artistes de Skagen qui se rapproche le plus de la population de la ville et, avec son intérêt sincère pour sa vie et sa vie, il devient connu et aimé des pêcheurs et des autres citoyens de la ville. Drachmann fut tué le 14 janvier 1908 à Hornbæk. Ses rames ont ensuite été expédiées à Skagen et se sont installées dans les dunes de Grenen.

 

Mes photos

Mes liens

Read more...
Subscribe to this RSS feed