2019 - Portugal - Porto - Jour 7

Paysage & nature
Découverte de Porto. Immersion de 12 jours entre Football, la ville de Porto et sa région. 
 
Parcourt du 8 juin 2019

 

Résumé du jour

Tous les matins, je vois Porto et ces maisons, ces tours, ces monuments historiques et au loin, je vois, l'atlantique. Donc, aujourd'hui, je me suis dit et si j'allais à la plage. Et comme je fais tout à pied, meilleurs moyen de photographier, alors je suis parti à l'aventure, GPS piéton à la main. Au pire, je rentrerais en taxi, ce qui sera ma première défaite lors de mon séjour à Porto. Je m’aperçois vite que je commence à connaître visuellement Porto, car j'arrive vite à des points que j'ai déjà visité. Toujours par de petites ruelles, j'atteins rapidement le palais omnisports visité dernièrement lors de la tempête sur Porto. Et je vois au loin le pont "Ponte da Arrábida" vue depuis le palais des sports et Gaïa. Une ruelle très étroite et pentue m'emmène vers le bord du Douro. Il y a toujours autant de ruines sur mon passage même dans des endroits touristiques. Il y a une ligne de tram qui fait tout le long de la rive depuis Ribeira au phare "Farolim de Felgueiras" voir même plus loin. On voit le système "D" des jeunes pour se déplacer, ce qui ne gêne pas trop le conducteur de tram. Je vois qu'il y a un escalier pour monter sur le pont, mais la porte est fermée. En fait, c'est juste une attraction touristique pour aller au milieu du pont pour voir la vue. En passant, je vois 4 Suisses qui tapaient le carton et leur ai demander si je pouvais les prendre en photo en plein action. Ce qui est décourageant, c'est que le pont est loin, l’hôtel encore plus, mais ma destination final est aussi loin que 1/3 du parcours. Dès que l'on arrive vers le phare, le tourisme reprend sa place avec des Lodge, des bars, des parcs verdoyant avec même une petit plage. Je me disais que tremper les pieds dans l'eau serait sympa pour eux. Mais au vu de la plage, j'y mouillais les mains en les lavant après. L'eau est bien froide. On avait l'impression d'une séquence du conte "Le Joueur de flûte de Hamelin" qui attirât les rats dans la rivière....le Douro. Enfin les drapeaux du début de la digue, mon but ultime dont son extrémité est un phare. Je vois un panneau nous avertissant que l'on peu êtres emportés par une vague géante. Plus loin, je vois un autre system "D", comment vendre ou manger des moules aux restaurants. En arrivant au phare je peu enfin contemplé l'atlantique dans toute sa splendeur. Puis je vois au loin une forme qui m'interpelle ? Est-ce bien ce que c'est, mon hotel! Et oui depuis mon hôtel, on me voyait me promener sur la digue du phare. La boucle est bouclée. Me reste plus qu'à rentrée à pied et mangé mon autre plat inconditionnel de Porto, les tripes à la Porto avec comme entrée un gratin de fruit de mer précédé de petits amuses gueules typiquement Portugais. @+

Visites du jour

Voir l'atlantique et le bord de mer de la région de Porto.

Mes photos

Mes liens

Last modified ondimanche, 09 juin 2019 15:31 Read 2213 times