John Petterson

John Petterson

2019 - Portugal - Porto - Jour 10

Published in Villes

Découverte de Porto. Immersion de 12 jours entre Football, la ville de Porto et sa région. 
 
Parcourt du 11 juin 2019

Résumé du jour

Voilà dernier jour. Visite de la Librairie Lello qui inspira J.K. Rowling dans son livre "Harry Potter à l'école des sorciers". Elle a vécu dans la ville de Porto pour travailler comme professeur d'anglais dans l'académie et était une cliente régulière de la librairie. Cependant, aucune preuve n'est venue corroborer cette hypothèse. Toutes les petites églises de Porto sont fréquentées régulièrement par leurs paroissiens. Il y a même des messes tous les jours. La Chapelle des Âmes en est une bonne représentation. Puis les magasins, les veinards, en privilégient les artisans et non les commerçants. Petite visite guidée de nuit à Porto. Bye bye.. Porto

Visites du jour

Livraria Lello

La librairie Lello (en portugais : Livraria Lello), aussi connue sous le nom de Librairie Chardron (Livraria Chardron) ou Librairie Lello et Irmão (Livraria Lello e Irmão), est une librairie située dans le centre historique de la ville de Porto au Portugal. Elle est située au 144 rue des Carmelitas, près de la Tour des Clercs (Torre dos Clérigos), un clocher d'art baroque, construit par Nicolau Nasoni. En raison de sa valeur historique et artistique, la librairie a été reconnue comme une des plus belles du monde par diverses personnalités et entités, comme l'écrivain espagnol Enrique Vila-Matas et l'édition australienne des guides de voyage Lonely Planet. Le journal The Guardian a même élu cette librairie comme la troisième plus belle au monde.

Chapelle des Âmes

Recouverte de carreaux peints en bleu, cette chapelle unique est située en plein coeur du vieux Porto et vaut vraiment le détour. On compte au total 15 947 « azulejos », qui recouvre 360 m². Les images créées par ces carreaux de céramique racontent la mort de saint François, martyr de Sainte Catherine, ainsi que d'autres scènes relatant la vie de saints.

 

Mes photos

https://john.petterson.albatros-productions.com/galerie/galerie-tous/event/2019-Porto-06-011

Mes liens

Read more...

2019 - Portugal - Porto - Jour 9

Published in Sites touristiques

Découverte de Porto. Immersion de 12 jours entre Football, la ville de Porto et sa région. 
 
Parcourt du 10 juin 2019

Résumé du jour

On prévoit de faire des visites, ex : la cathédral et il y a un enterrement national, on y retourne et y a des footballeurs, donc on attend un jour meilleur. Ce fut aujourd'hui. Idem pour le Café Majestic, trop d'attente, trop de monde donc impossible de voir quoique se soit. Les jours ne se ressemble pas même s'il fait toujours beau, que lundi est, un jour, férié, donc il y a beaucoup de monde. Une règle commune ne s'applique pas toujours dans les mêmes circonstances, il y a le facteur temps et religieux. Donc, au Café Majestic, pour midi, il n'y avait pas de queue. Après un bon repas, arrosé de bons vins de Douro, et un Porto spécialement choisi pour le fromage et un autre pour une glace me voilà parie vers la cathédrale et idem on peu bien visité. Bonne visite et à demain pour un spécial night et Harry Potter, je l'espère.

Visites du jour

Café Majestic

Le Café Majestic est un café historique, situé dans la Rua de Santa Catarina, à Porto, au Portugal. Son importance provient à la fois de l'ambiance culturelle qui l'entoure, en particulier la tradition du « café rendez-vous », où se rencontrent diverses personnalités de la vie culturelle et artistique de la ville, ainsi que son architecture Art nouveau. Ouvert le 17 décembre 1921, avec le nom Elite, le café, situé au n. 112 Rua de Santa Catarina, a été immédiatement associé à une certaine fréquentation chic de la ville et à la splendeur de la Belle Époque. Un de ceux qui étaient présents lors de l'inauguration, était l'aviateur pilote, Gago Coutinho, qui venait d'arriver d'un voyage à l'île de Madère, et se réjouit de la splendeur de la décoration Art nouveau. L'année suivante, le nom changera pour Elite Majestic, suggérant le « chic » parisien. De très grands noms de Porto s'y retrouvaient comme Teixeira de Pascoaes, José Régio, António Nobre ou le philosophe Leonardo Coimbra. Un autre rassemblement connu était ceux du sculpteur José Rodrigues et des peintres Alves Armando, Angelo de Sousa et Jorge Pinheiro. Ce groupe adoptera, en raison de la note finale du cours, le nom ironique « Les quatre-vingts », et restera uni dans une série d'expositions à Porto, Lisbonne et Paris dans la période 1968-1971.

La Cathédrale de Porto

La Cathédrale de Porto est une église forteresse du xiie siècle sise dans le centre historique de la vieille ville de Porto. De style roman, elle est remaniée aux xviie et xviiie siècles, mais n’en est pas moins un des monuments les plus anciens de la ville. Elle est dédiée au culte catholique et voisine du palais épiscopal. La construction de la cathédrale commence vers 1110. Porto est cependant siège épiscopal depuis au moins le vie siècle. Ce premier édifice, de style roman, a été plusieurs fois modifié. Il n’en garde pas moins un caractère roman. Loggia baroque sur le flanc gauche Vers 1333 la chapelle funéraire de Jean Gordo fut ajoutée. Le sarcophage surmonté de son gisant est décoré des bustes des apôtres à droite et gauche du Christ (Cène). Jean Gordo est un chevalier hospitalier qui fut au service du roi Denis I. Le cloitre attenant à la cathédrale date de la même époque gothique (xive siècle). Il était sans doute achevé lorsque fut célébré dans la cathédrale le mariage de Jean I avec la princesse Philippa de Lancastre (1387). L’aspect extérieur de la cathédrale est modifié durant l’époque baroque. En 1732, l’artiste et architecte italien Niccoló Nasoni ajoute une large loggia baroque sur le flanc gauche de la cathédrale. En 1772, un nouveau portail baroque remplace l’ancien, et les coupoles des tours sont modifiées.

Mes photos

Mes liens

Read more...

2019 - Portugal - Porto - Jour 8

Published in Sports

Découverte de Porto. Immersion de 12 jours entre Football, la ville de Porto et sa région. 
 
Parcourt du 9 juin 2019

Résumé du jour

En ce dimanche de final, repos. En fait, quand on va à Porto une semaine, mieux vaut faire les excursions au début qu'après 20 km à pied de monter ou de descente la veille. Surtout après 5 jours en mode chamois dans Porto. J'ai choisi d'êtres proche du stade et proche aussi du centre-ville, mais je suis sur le point le plus haut de Porto. Ça a son charme. On a une vue magnifique le matin au petit-déjeuner et au soir au dîner. Le restaurant en haut vaut bien des restaurants de la ville, car il cuisine des plats typiquement Portugais et de Porto. Son désavantage, c'est si on veut faire une croisière qui part de Rebeira faut se taper la descente et la remontée. L'autre avantage est son prix. Rarement vue un 2* aussi bien agencer. Linge tous les jours, produit de salle de bain jamais vide, aspirateur tous les jours, lit tous les jours et quand je dis tous les jours, c'est avec des drags/linges neuf. Réception 24/24. Silencieux car excentré des grandes routes, juste un b/mol une discothèque à deux mètres. La, la municipalité à un peu foiré son coup. Mais la bataille n'est pas terminée. Faudra qu'elle choisisse entre perdre un hôtel et mettre temporairement au chômage 3 personnes. Donc, aujourd'hui, football. Mais voilà, aussi, bien, les quatre équipes déçoivent, un peut. Les jeunes équipes anglaise et hollandaise quand elles ont le ballon devant les buts savent plus quoi faire avec, un Portugal qui sans Ronaldo ne faisait pas mieux que les autres, équipe vieillissante, mais avec de l'expérience. Donc après sont échec cuisant dont la Grèce avait gagné ça coupe d'Europe au Portugal, le Portugal gagne ça coupe enfin chez elle. Une opportunité que l'UEFA à offert au champion d’Europe grâce à la Coupe de la Ligue. Les Anglais sont mal aimé et la fan zone de Porto était presque vide lors du match Suisse - Angleterre. Tant qu'à la Suisse un peut toujours les même reproche. Elle est première de son groupe de calcification pour l'Euro tandis que le Portugal n'est que 3ème de son groupe. À rien n'y comprendre. On a un peu peur, je crois. Voilà, bon lundi et à bientôt.

Visites du jour

Ambiance d'une final du football Européen.

Final de la ligues des nations (Portugal - Hollande) 

Mes photos

Mes liens

Read more...

2019 - Portugal - Porto - Jour 7

Published in Paysage & nature

Découverte de Porto. Immersion de 12 jours entre Football, la ville de Porto et sa région. 
 
Parcourt du 8 juin 2019

 

Résumé du jour

Tous les matins, je vois Porto et ces maisons, ces tours, ces monuments historiques et au loin, je vois, l'atlantique. Donc, aujourd'hui, je me suis dit et si j'allais à la plage. Et comme je fais tout à pied, meilleurs moyen de photographier, alors je suis parti à l'aventure, GPS piéton à la main. Au pire, je rentrerais en taxi, ce qui sera ma première défaite lors de mon séjour à Porto. Je m’aperçois vite que je commence à connaître visuellement Porto, car j'arrive vite à des points que j'ai déjà visité. Toujours par de petites ruelles, j'atteins rapidement le palais omnisports visité dernièrement lors de la tempête sur Porto. Et je vois au loin le pont "Ponte da Arrábida" vue depuis le palais des sports et Gaïa. Une ruelle très étroite et pentue m'emmène vers le bord du Douro. Il y a toujours autant de ruines sur mon passage même dans des endroits touristiques. Il y a une ligne de tram qui fait tout le long de la rive depuis Ribeira au phare "Farolim de Felgueiras" voir même plus loin. On voit le système "D" des jeunes pour se déplacer, ce qui ne gêne pas trop le conducteur de tram. Je vois qu'il y a un escalier pour monter sur le pont, mais la porte est fermée. En fait, c'est juste une attraction touristique pour aller au milieu du pont pour voir la vue. En passant, je vois 4 Suisses qui tapaient le carton et leur ai demander si je pouvais les prendre en photo en plein action. Ce qui est décourageant, c'est que le pont est loin, l’hôtel encore plus, mais ma destination final est aussi loin que 1/3 du parcours. Dès que l'on arrive vers le phare, le tourisme reprend sa place avec des Lodge, des bars, des parcs verdoyant avec même une petit plage. Je me disais que tremper les pieds dans l'eau serait sympa pour eux. Mais au vu de la plage, j'y mouillais les mains en les lavant après. L'eau est bien froide. On avait l'impression d'une séquence du conte "Le Joueur de flûte de Hamelin" qui attirât les rats dans la rivière....le Douro. Enfin les drapeaux du début de la digue, mon but ultime dont son extrémité est un phare. Je vois un panneau nous avertissant que l'on peu êtres emportés par une vague géante. Plus loin, je vois un autre system "D", comment vendre ou manger des moules aux restaurants. En arrivant au phare je peu enfin contemplé l'atlantique dans toute sa splendeur. Puis je vois au loin une forme qui m'interpelle ? Est-ce bien ce que c'est, mon hotel! Et oui depuis mon hôtel, on me voyait me promener sur la digue du phare. La boucle est bouclée. Me reste plus qu'à rentrée à pied et mangé mon autre plat inconditionnel de Porto, les tripes à la Porto avec comme entrée un gratin de fruit de mer précédé de petits amuses gueules typiquement Portugais. @+

Visites du jour

Voir l'atlantique et le bord de mer de la région de Porto.

Mes photos

Mes liens

Read more...
Subscribe to this RSS feed