2018 - Danemark - Ile de Fur > Rebild Bakker

Sites touristiques
Découverte du Danemark par la Suède. Un aperçus de la Scandinavie des Vikings en 30 jours
 
Parcourt du 10 Septembre 2018

Résumé du jour

Voilà je suis arrivé dans l'endroit le plus perdu, en forêt, sans internet dans la chambre basique comme la nature. Mais pour y arriver il a fallu parcourir le Danemark de l'île de Fur à la commune de Rebird. Donc pas le choix déjeuner a 8h00. La veille je n'ai pas mangé car l'hôtel, hors saison vie le weekend, soit le samedi soir. J’ai quand même l’impression d'être dans un pays beau mais bizarre. Pas de mendiants mais des personnes qui fouillent les poubelles. Les personnes âgées ont tous leur voiture, si je peux m’exprimer. Mais les utilisent tous les jours. Donc on voit tous les jours des personnes handicapées se promener en "voiture" électrique. Soi je vois des jeunes complètement fous ou des vieux qui roulent. Mais les autres couples ou adultes sont assez discrets. J'ai l'impression que le pays va mal en voyant le nombre de maison à vendre "Til Salg" à l'image de l'Espagne. Bref, je suis parti de l'ile de Fur avec peu de visite à faire. Mon premier stop était à Ostergaard ou il y avait une jolie bâtisse mais qui était à l'intérieur du domaine. Donc impossible de la voir. Puis en direction du Château de Spottrup je me suis arrêté vers un bras de mer qui forme une plage idéale pour les oiseaux. Je suis arrivé au château par un petit chemin. Je profite du soleil pour prendre de belles photos et vidéos. Après je suis aller à Skive Station. Cette ville a un monument devant la gare assez atypique. De loin cela forme un rond mais de diagonal c'est une multitude de formes qui composent le tout. Assez impressionnant. Je suis parti vers mon pont de nulle part où j'ai fait le fou. Il suffit de demander au drone de faire une photo et il en fait une. Lol. Idéal pour les selfies d'un autre monde. On avait vu que sur Fur il y avait les poissons qui indiquaient une entrée de maison, là il y a les pierres numérotées. À chacun son style. On remarque dans la campagne Danoise que tout le monde à un truc à vendre à l’emporter. On se sert, on met une pièce et voilà le tour est joué. Lors de mon étude j’étais tombé sur un site archéologique d'un ancien village Viking. Et là encore la vue aérienne vous montre réellement la beauté du site. On aurait marché dessus sans s’apercevoir que les bosses sont en fait les murs des maisons. Mais première frayeur a la venue d'un hélicoptère dans les cieux. Je plie, me fait discret et tout se passe bien. Voilà c'est un peu tout ce que j'ai fait avec un mode de "perdition spontanée" et je suis arrivé à Rebird, prêt à visiter à pied et en voiture cette belle forêt du Danemark. La météo on verra, sous les arbres c'est moins problématique. Les prochaines photos seront vertes et je l’espère animalière. Bonne journée. Aujourd’hui ça rigole plus, tenue de survie. En ce Mardi 11 septembre 2018 il fait 13° à 8h00 du matin. Et il pleu :)

Visites du jour

Spøttrup Castle

Le château de Spøttrup est un château défensif médiéval bien conservé, situé à 17 km au nord-ouest de Skive, dans le nord du Jutland, au Danemark


Archaeological Site of Borremose


Borremose est célèbre pour être le site de découverte de plus de trois corps de tourbières (âge du bronze tardif) (Thorvildsen 1947) (Glob 1969) et d'un habitat fortifié (Martens 1994). L'Homme Borremose, l'un des nombreux corps de tourbières, sacrifices d'animaux et offrandes votives trouvés dans et autour de Borremose. Le rempart de la fortification de Borremose. L'ancienne route à travers les fossés artificiels de la Fortification Borremose Iron Age. Il est encore visible et utilisé après une restauration archéologique. Borremose est connu et identifié avec un ancien peuplement fortifié datant de l'âge du fer pré-romain (400-100 av. J.-C.) (Martens 1994) (Martens 2004) (Martens 2007) (Martens 2010). Il a été construit au 4ème siècle avant JC, comme l'une des plus grandes structures de son genre en Europe du Nord, mais a déjà été abandonné au 2ème siècle avant JC, lorsque les maisons ont été incendiées et le site entier rasé. La zone a été utilisée à des fins agricoles au cours du 1er siècle après JC, après quoi elle a été abandonnée et laissée à la tourbière. [1] Le site a été redécouvert en 1929 lorsque la tourbière a été transformée en terres arables. La colonie fortifiée de Borremose comprenait un banc de gravier de 140 x 90 m entouré d'un fossé avec des monticules de terre à l'intérieur et relié à la terre ferme par une route pavée artificielle de 150 mètres. Le fossé de 450 m de long, mesurait 4 m de large, 1,5 m de profondeur et avait un fond plat. Le règlement se composait de ce qui semble être de longues maisons ordinaires mais sans byre. Au maximum, une vingtaine de maisons longues peuvent avoir été utilisées en même temps. Après l'excavation, les sites de la maison ont été marqués avec des murs de gazon de sorte que le plan de règlement est visible pour le visiteur aujourd'hui; de plus, les fossés ont été vidés et les murs reconstruits. Pendant longtemps, l'enrichissement de Borremose fut le seul établissement fortifié connu en Scandinavie, jusqu'à ce qu'une construction similaire ait été découverte à Lyngsmose près de Ringkøbing dans l'ouest du Jutland en 1999. Pour cette raison, de telles structures sont parfois appelées «Borremose». fortifications ", indépendamment de leurs allées et venues. Certaines des trouvailles de Borremose sont exposées au Museumcentre Aars dans la ville d'Aars, soit en tant que copies ou originaux. Le centre de musée présente beaucoup d'autres trouvailles intéressantes de Himmerland occidental, comme le plus vieux crâne humain Scandinavias connu, 10.000 ans de la culture Maglemosian. Puisque Borremose est tellement inaccessible, on estime qu'il contient de nombreuses découvertes intéressantes pour l'avenir.

Mes photos

Mes liens

Last modified onlundi, 17 septembre 2018 20:34 Read 526 times