Sports

Sports

Tractor Pulling 2013 à Tannay

Une centaine de tracteurs participant à une manche suisse du championnat de tracteur pulling ce sont produit le samedi 17 et dimanche 18 août.
 
Place au tracteur pulling ce week-end à Tannay. Plus d’une centaines de tracteurs sont inscrits pour cette compétition.
Nouveautés pour cette édition 2013, un «tirer du billon», ou troncs d’arbres, au moyen de 4 x 4 s'est déroulé vendredi.
 
 
But du jeu
 
Charge a tirer par le tracteur
 
Tracteur équipé de 4 turbomoteurs.
 
Contrairement aux dragsters avec lesquels on compare parfois ce sport, le but n'est pas tant d'aller vite que d'aller loin.
Il s'agit de tracter une remorque à masse variable le plus loin possible, jusqu'au FULL-PULL (100 mètres). La remorque se compose d'un godet destiné à recevoir des masses, ce godet avance pour appuyer de plus en plus vers l'avant, de fait la remorque devient un traîneau en quelques secondes. D'autre part pour agrémenter le tout, la remorque atteint même une position de bêche (elle entre dans le sol de plusieurs centimètres).

La remorque homologuée doit pouvoir arrêter les meilleurs tracteurs avant les 100 mètres ! Quand on sait que dans la catégorie 4,5 tonnes certains tracteurs atteignent 12 000 chevaux, on imagine l'intérêt du jeu pour les apprentis sorciers de la mécanique. Par exemple ceux-ci ne ressemblent en rien aux tracteurs agricoles que l'on voit dans nos champs.
Le port de protections auditives est indispensable : certains tracteurs dépassent les 145 dB pendant le run.

Histoire
 
En France, le tractor pulling est apparu en 1983 à Neuville Aux Bois (45) puis à Amboise (37), sous le nom de « Tractosaures ».

Le matériel

Les tractosaures (comme on les appelait dans les années 1980 lors de l'apparition de ce sport en France) sont toujours muni de barres anti-retournement, d'arceaux de sécurité et d'un coupe circuit, appelées aussi ROPS ou Roll Over Protection System, pour système de protection de retournement.

La plupart du temps il s'agit de moteurs d'origine aéronautique comme des moteurs en étoiles ou des V12, mais aussi parfois des moteurs d'origine automobile de type V8, et pour la catégorie Pro-stock les blocs moteurs sont ceux d'origine.

Le nombre de moteurs n'est pas limité, la cylindrée n'est limitée que par les limites techniques.
Les réservoirs sont très petits, autour des 30 à 40 litres, pour certains cette quantité est presque intégralement avalée par le moteur en 100 mètres.

Exemples de moteurs vus en 2012
 
Deutz V10 développant 1000 chevaux
Hercules 14 Cylindres développant 2500 chevaux
Rolls-Royce V12 développant 3000 chevaux
4 Turbines Isotov TV2 développant 4500 chevaux (1200 cv pour une)
4 Turbines Isotov TV3 développant 8000 chevaux (1800cv pour une)
Mercedes V10 développant 1200 chevaux
Chevy V8 développant 2200 chevaux
Keith Black V8 développant 2500 chevaux

Les carburants
 
Essence
Gazoil+eau (génère une fumée très noire caractéristique)
Méthanol
Kérosène
Tous les carburants propres homologués sont autorisés selon les catégories

Déroulement des compétitions
 
Qualifications

Dans un premier temps, le pilote doit amener sa machine en moins de 2 minutes devant la remorque, il doit aussi pouvoir réaliser sa marche arrière qui lui permet de s'aligner à la remorque Pour être qualifié doit réaliser le Full-Pull (100m) sans casser sa mécanique, du moins sans faire tomber aucune pièce mécanique (même un tout petit boulon) ou bien laisser échapper de l'huile sur la piste.

Finale

La finale se déroule de la même manière, mais avec une remorque beaucoup plus lourde, avec une bêche plus importante et une avancée du godet plus rapide. En finale le Full-Pull n'est pas obligatoire mais plus le tracteur va loin plus on a de chance de remporter la compétition.

Voir les principes sur le site de la fédération française

Les catégories
 
On trouve plusieurs catégories :
les garden (qui comme leur nom l'indique...)
les 0,96 tonne
les 2,5 tonnes
les 3,5 tonnes
les 4,5 tonnes
les 5,4 tonnes
les Pro-stock
les Super-stock
les Farm-stock
les truck
les Four Wheel Drive
les Two Wheel Drive (TWD)
Il est possible pour certains tracteurs de concourir dans les deux catégories 3,5 et 4,5 tonnes, bien sûr ils n'ont pas le droit de démarrer tous les moteurs quand ils courent en 3,5 tonnes.